Menu

Le bridage/débridage des motos A2 bientôt autorisé en Belgique


Si la mesure n’est pas encore officielle, elle devrait l’être en 2018 et avant l'été. En pratique, la Belgique pourrait adopter le principe de la réversibilité des bridages A2. Une moto de la catégorie du permis A2 pourrait ainsi être débridée. De même, une moto répondant d’origine aux contraintes de la catégorie A2, mais dépassant les 35 kw pourrait être bridée. Opérations actuellement impossibles, mais réellement bénéfiques pour les utilisateurs dans l’univers du permis moto, explications.


À l’heure actuelle, dans le royaume, il est impossible de modifier légalement la puissance d’une moto A2. Dans les faits, une moto bridée pour le permis A2 à 35 kw, soit 48 ch reste dans cette catégorie définitivement. La perpétuité est également de mise pour les motos non bridées, elles ne pouvaient plus l'être après la première mise en service. En résumé, l’acheteur d’une moto éligible à la catégorie A2 optait pour l’option 35 kw ou « full » une fois pour toutes et sans modification possible.

Sous l’impulsion de la Febiac

Cette mesure terriblement restrictive constitue un sérieux frein pour le marché de la moto neuve, mais aussi d’occasion et s’opposait d’une manière certaine à l’accès progressif à la puissance voulu par le permis moto européen instauré en 2013. Bref, les choses pourraient bien changer positivement en Belgique en 2018. Sous l’impulsion de la "Febiac" et de sa branche deux-roues, le législateur pourrait permettre la réversibilité du bridage A2. Le calendrier de la mise en application de cette réforme reste inconnu pour les trois régions. En revanche, les bénéfices d’une telle mesure sont faciles à anticiper, car cette possibilité existe déjà dans d’autres pays européens et notamment en France depuis l’instauration en 2013 du permis moto A2.

Les bienfaits de la réversibilité du bridage A2

L’atout majeur de la réversibilité du bridage pour le permis A2 est évident. Le nouveau motard pourra ainsi conserver plus longtemps sa première moto. Dans un premier temps bridée à 35 kw pendant son permis A2, il pourra ensuite bénéficier de la même moto, mais plus puissante et répondant à la catégorie A. En conservant la même moto, mais avec deux niveaux de puissance, à titre d’exemple, une Yamaha MT-07, développe 47,5 ch et 70 ch une fois débridée. La résersibillité est un indéniable plus pour la sécurité en offrant plus de puissance tout en conservant les mêmes réflex de conduite pour le freinage, la maniabilité et le gabarit. Si la moto est débridable désormais facilement, vous devrez toujours avoir votre permis moto A pour pouvoir conduire après le débridage.

Le principe du bridage/débridage

En réalité, le principe du bridage A2 existe déjà en Belgique, mais il n’est possible que sur des motos neuves et avant leur première mise en circulation. Le changement législatif permettrait de faire l’opération même sur un véhicule d’occasion et à la condition qu’il réponde aux grands principes de la catégorie A2. La vraie nouveauté est la possibilité de faire débrider également les motos A2 déjà immatriculées.

Obligatoirement en passant par un concessionnaire de la marque

Bien évidemment, si le bridage est technique, son principe est aussi administratif et impose la réédition du certificat d’immatriculation grâce à une attestation de l’importateur qui complète l’opération technique réalisée chez un concessionnaire. Ce principe est déjà utilisé dans les autres pays européens autorisant la réversibilité. Pour les coûts liés à l’opération, l’expérience en France a montré qu’il existe une grande disparité de tarifs couvrant la fourchette de 300 euros à la gratuité. Derrière cette variation de tarifs, il y a bien évidemment diverses techniques de bridage. Allant du simple programme électronique dans la gestion moteur aux bridages plus complexes demandent la pose de bride ou de restricteurs et parfois le remplacement de certaines pièces au niveu de l'admission. Yamaha par exemple, le coût du débridage sur le trio MT/Tracer/XSR dépasse les 150 euros, car il faut remplacer les pipes d’admission d’air et l’opération demande deux heures de service. Ce choix technique est en revanche bénéfique à l’usage, le bridage du moteur Yamaha est transparent et aussi agréable en version bridée ou non.

L’avis de Permis Pratique

Cette évolution législative va permettre de libérer le marché du neuf et l’occasion, mais aussi, et surtout, permettre un accès réellement progressif à la puissance après le permis A2. À la rédaction, pour avoir pu essayer des motos A2 avec et sans bridage, la formule offre que des avantages pour les nouveaux motards et les jeunes permis, cette évolution réglementaire permet également de s’offrir de vrais produits « plaisirs ».

Vendredi 9 Février 2018
Christophe Harmand



Dans la même rubrique :
< >

Avant le permis | Examens | Permis Auto | Jeune Permis | Conducteur | Auto Conseils | Permis moto | Moto Conseils


Edito

Toutes les infos sur les permis


L’univers des permis est sur la voie des réformes et dans tout le royaume. La réintroduction des fautes graves à l’examen théorique en janvier dernier a ouvert le bal de la modernisation et des changements plus importants encore sont à venir avec de nouvelles règles pour les candidats au permis auto. Pour les permis motos, une petite révolution se prépare également dans la catégorie A2. La Belgique devrait autoriser la réversibilité du bridage cette année et faciliter ainsi la vie des nouveaux motards détenteurs du permis moto A2. Plus que jamais, un média d’information sur les permis de conduire - simple, pratique et indépendant - exactement comme permispratique.be était donc devenu indispensable.
 

09/02/2018